Journée de la Fabrication : Célébrer les AGV dans la production

La Journée de la Fabrication 2020, qui a lieu aujourd’hui, le 2 octobre, célèbre la fabrication moderne – y compris les AGV dans la production.

Son objectif est de montrer la réalité d’une carrière dans le domaine de la production, d’encourager les nouveaux talents à entrer dans l’industrie manufacturière et de célébrer les travailleurs qualifiés.

Aujourd’hui, 48% de toutes les heures de travail sont consacrées à des travaux manuels de routine. Le Forum économique mondial estime cependant que d’ici 2035, l’automatisation réduira ce chiffre à 35%. La clé de cette évolution est le déploiement croissant de véhicules à guidage automatique (ou AGV) et de robots mobiles autonomes (AMR) qui, en plus d’améliorer l’efficacité d’une entreprise, peuvent littéralement alléger la charge de leurs collègues humains.

Célébrer les AGV en production ce #MFGDAY20

Pour célébrer la Journée de la Fabrication 2020, nous avons décidé de mettre en valeur cinq projets AGV qui changent le processus de fabrication dans leur industrie respective.

1. Partager la charge : des véhicules lourds qui naviguent à l’extérieur

Pesant six tonnes chacun et mesurant environ cinq mètres de long, ces véhicules autonomes et robustes peuvent transporter une charge utile de 30 tonnes chacun.

Ils ont été créés par DTA, un fabricant d’AGV connu pour son accent sur les solutions vertes, et ils travaillent dans les immenses aciéries d’Acerinox à Palmones à transporter des bobines d’acier entre les bâtiments sous la chaleur du soleil espagnol.

Read the full story

2. La précision sans toucher dans une usine intelligente

L’un des processus de fabrication les plus complexes de Suisse est désormais entièrement automatisé.

As part of Project Genesis, modified versions of the cleanroom-ready mini™ AGV from BlueBotics now transfer materials between robots at Hitachi ABB Power Grids’ semiconductor manufacturing facility in Lenzburg, Switzerland.

Read the full story

3. Réduire les temps de production automobile de 25%

Dans l’usine de production SEAT de Martorell en Espagne, 125 AGV travaillent aux côtés des 7 000 employés du site. Ces assistants mobiles automatisés transfèrent 23 800 pièces chaque jour dans le cadre de la production annuelle du site d’un demi-million d’unités.

Some of the “turtle” AGVs (sometimes known as automated guided carts or AGCs) in the fleet are ANT® driven. These particular vehicles are powered by differential kinematics and cover some of the 400,000 kilometers travelled by the site’s entire fleet every year, saving their human counterparts many millions of steps.

SEAT estime que sa flotte mixte d’AGV a réduit les temps de production de 25%.

4. Travailler ensemble, efficacement

Avant de déployer des AGV, la manutention de matériaux chez GECOM Corporation impliquait « Des manutentionnaires équipés de transpalettes qui se déplaçaient ici et là en essayant de déterminer ce dont ils avaient besoin, quand ils en avaient besoin », selon l’ingénieur industriel de la société, Steven Lockhart.

Aujourd’hui, tout a changé : cinq AGV Nipper livrent automatiquement les bacs de l’entrepôt de GECOM à ses lignes de montage et assurent aussi le trajet retour et les chefs d’équipe activent ces missions via un programme SCADA sur tablette. Cette approche a aussi un avantage secondaire : le personnel peut utiliser les mêmes tablettes pour gérer plus efficacement d’autres tâches cruciales, telles que le contrôle des lots (la numérisation des pièces lorsqu’elles arrivent en ligne).

Read/download the case study (PDF)

5. L’automatisation des charges lourdes

La Journée de la Fabrication souligne que les carrières modernes dans la fabrication ne sont pas basées sur un travail manuel répétitif, comme certains le croient. Elles peuvent se baser sur de la haute technologie et faire appel à des travailleurs talentueux et motivés. L’évolution vers l’automatisation de la fabrication soutient ce modèle.

Deux AGV EAGLE-ANT de Stöcklin travaillent au siège de Ricola – l’une des marques les plus connues de Suisse – pour transporter les palettes de produits finis. Le travail des AGV n’est peut-être pas glamour, mais il évite aux collègues humains les tâches lourdes et répétitives. Au lieu de transporter des palettes, les ouvriers de cette usine de fabrication sont libres d’effectuer un travail plus intéressant qui apporte une réelle valeur à l’entreprise.

Quel est le prochain pas pour l’automatisation de la fabrication ?

Comme notre PDG, le Dr Nicola Tomatis, l’a récemment expliqué sur LinkedIn, il est important de se rappeler que les AGV ne remplacent pas nécessairement les humains dans la fabrication, plutôt, ils les complètent et les soutiennent.

« La peur de voir la technologie remplacer le travail humain n’est pas nouvelle », déclare Tomatis, « Au XIXe siècle en Angleterre, par exemple, les Luddites détruisaient les machines pour textiles sous prétexte que celles-ci contourneraient les pratiques normales du travail de « manière frauduleuse et trompeuse ». Cependant, de telles machines sont rapidement devenues la norme et le mouvement luddite est devenu le mouvement syndical qui a amélioré les conditions de travail d’un grand nombre de personnes. »

Au siècle dernier, l’industrie agricole fut touchée par l’automatisation. Tomatis poursuit : « Aux États-Unis, par exemple, l’utilisation de la technologie agricole – y compris les processus, les produits chimiques et les machines comme le tracteur – a transformé un secteur qui employait 40% de la population en 1900 en un secteur qui n’employait que 2% de la population en 2000. »

« Cela signifie-t-il que le tracteur et les technologies similaires ont effectivement réduit le pourcentage d’emplois agricoles américains de plus de 90% au cours d’un siècle ? Oui, c’est vrai. Mais ce qui est également vrai, c’est qu’au cours de la même période, la productivité a augmenté pour créer (plus que) suffisamment de nourriture pour l’ensemble de la population croissante du pays, la durée moyenne hebdomadaire du travail dans tous les secteurs est passée de plus de 60 heures à 40 et l’extrême pauvreté aux États-Unis est passé de plus de 10% à environ 3%. »

« Donc, oui, la technologie a eu un impact sur un certain type d’emploi, mais nous pouvons également affirmer qu’elle a aussi créé de la valeur et des avantages en matière de qualité de vie pour tout le monde. »

Une chose est sûre en cette Journée de la Fabrication. L’automatisation continuera de façonner l’industrie de la production. Nous avons hâte de voir quels changements sont encore à venir.

Rachel Rayner

Marketing & digital content manager | BlueBotics I'm a fan of cutting-edge technology, and love sharing the latest tech with the world.
BlueBotics_mini_lite_icon

Commençons

Faites le premier pas vers l'automatisation de votre véhicule.
Planifiez un appel avec notre équipe d'experts dès aujourd'hui.